Renégocier son crédit avec Simulea

Par défaut

Depuis quelque temps, on peut facilement remarquer que les taux de crédit immobilier connaissent une baisse et tournent autour de 2 %. Cependant, cette théorie procure un grand nombre d’avantages aux propriétaires qui souhaitent renégocier les modalités de remboursement de leur prêt. Mais en parlant de renégociation de prêt, vous vous êtes surement demandé comment renégocier un crédit immobilier. Si c’est le cas, ne vous inquiétez pas. Simulea vous dévoile tout concernant la renégociation de crédit et les techniques indispensables pour mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir la meilleure offre.

Renégociation de crédit, c’est quoi ?

De prime abord, pour mieux comprendre le principe de la renégociation de prêt, il est indispensable de définir ce que cela signifie, car la plupart du temps, on a tendance à la confondre avec un rachat de crédit. En fait, ce dernier a pour principe de regrouper tous les crédits en cours pour que l’emprunteur n’ait qu’à payer qu’un seul crédit à un seul taux auprès d’un seul organisme financier. Par contre, la renégociation du prêt consiste à demander des offres plus avantageuses sur son prêt à son banquier, vu les conditions économiques. Toutefois, rappelons que cette procédure est un engagement et doit être remboursée par l’emprunteur. Seulement, le taux et la durée de remboursement sont plus favorables.

Quand renégocier son crédit immobilier ?

Renégocier un crédit ne peut être effectué que sous certaines conditions. En effet, ces dernières sont indispensables pour appuyer le dossier auprès de la banque. De prime abord, il faut que la situation financière de l’emprunteur soit stable. Bien évidemment, i est plus facile de mettre toutes les chances de son côté si l’on présente de solides références. Et dans le cas où votre situation professionnelle se serait améliorée au cours de ces derniers mois, n’hésitez pas à le mettre en avant, cela augmentera votre chance. Mais ce n’est pas tout ! Il faut également que le taux du crédit actuel soit bas et surtout au-delà de ce que vous avez contracté auparavant. Enfin, il faut que le crédit restant soit supérieur à 70 000 euros.

Bien préparer le RDV avec le banquier

Si vous avez réuni toutes ces conditions, vous pourrez maintenant vous lancer dans la prochaine étape : organiser un rendez-vous avec votre banquier. Seulement, avant de contacter ce professionnel, il faut que tous les documents soient réunis : les papiers d’identité, les trois derniers avis d’imposition, les trois derniers bulletins de salaire, les relevés bancaires, le justificatif de vos épargnes ainsi que l’échéancier de votre crédit. En ce point, il ne faut pas faire l’impasse pour accélérer la procédure.

Étudier la solution du rachat de crédit

Effectivement, si votre banquier refuse de vous octroyer la renégociation des crédits, pourquoi ne pas opter pour le regroupement de crédit ? Ainsi, non seulement vous n’aurez plus qu’à payer une seule mensualité, mais la durée du remboursement peut aussi se prolonger. Toutefois, sachez que l’allongement de la durée peut entrainer un alourdissement de la dette. C’est pourquoi il est préférable de bien étudier ses capacités financières avant de se lancer dans ce processus. Par ailleurs, il est préférable d’utiliser un simulateur (cet outil qui permet de déterminer et de vérifier les capacités d’emprunt) pour comparer les offres proposées afin de trouver la perle rare.

Leave a Reply