Faire repousser ses cheveux, mythe ou réalité?

Par défaut

Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes à travers le monde pensent que la calvitie (ou « perte de cheveux anormale » ) est un problème qui touche les hommes uniquement. Cette affirmation est complètement fausse et de nombreuses femmes souffrent elles aussi de chutes capillaires non désirées. Heureusement, des solutions existent pour non seulement freiner cette chute, mais également entraîner une repousse des cheveux sur les zones dégarnies du crâne.

De nombreux traitements… mais pas les mêmes pour tout le monde!

Attention cependant, car certains traitements ne conviennent pas aux deux sexes et pour éviter les risques sur sa santé, il est nécessaire de bien s’informer avant l’achat. Prenons le cas d’une solution antichute aujourd’hui mondialement reconnue et massivement utilisée, il s’agit du Propecia. Ce traitement, trouvable uniquement avec une ordonnance valide, est fabriqué autour d’une molécule particulièrement efficace contre les pertes capillaires : le finastéride.

Ce principe actif permet de ralentir, puis d’empêcher complétement, la métamorphose de la testostérone en DHT (« dihydrotestostérone »). Grâce à cette action, le taux de DHT présent dans le corps humain se met à baisser au fil du traitement ce qui permet de stopper la calvitie, car c’est bien cette hormone qui est responsable d’une grande majorité des calvities… masculines !

Couple

Pour les femmes, c’est une autre histoire.

Ainsi, si l’efficacité du Propecia contre la chute de cheveux masculine n’est plus à prouver, ce médicament se révèle être totalement inefficace chez les femmes (qui ne produisent pas de DHT). Pire, il peut même s’avérer dangereux !

C’est pour cette raison que les spécialistes conseillent aux femmes de s’orienter vers d’autres solutions (tout aussi efficaces) comme le Minoxidil. Là encore, il est important de différencier les offres !

Le Minoxidil à concentration de 5% sera ainsi davantage prescrit aux hommes, quand la version à 2% est généralement indiquée aux femmes. Ces dernières apprécient également les shampoings antichute ou les compléments alimentaire destinés à renforcer le cuire capillaire.

Plusieurs sortes de calvitie, plusieurs solutions.

Pour conclure, nous vous conseillons de réfléchir avant d’agir plutôt que de prendre des risques inconsidérés dès l’apparitions des premiers signes de votre calvitie. Par ailleurs, inutile de paniquer si vous constater des chutes de cheveux au quotidien, c’est parfaitement normal ! Un adulte perd en moyenne (hommes et femmes confondus) entre 100 et 200 cheveux par jour, sans qu’on puisse parler d’alopécie.

Cependant, sachez quand même il est nécessaire d’agir rapidement. La repousse des cheveux est effectivement possible avec des médicaments comme le Propecia, mais elle n’est pas miraculeuse !

Une personne légèrement dégarnie sur les tempes pourra espérer une repousse naturelle des cheveux sur les zones qui commencent à être impactées par les chutes, mais un individu qui en est déjà à un stade avancé (imaginons ici une « boulle à zéro ») ne pourra pas retrouver la masse capillaire de son adolescence ! Pour cette situation, des implants ou une perruque sauront se montrer bien plus efficaces.

Alors, avant de tenter un look à la « star de cinéma Hollywoodienne » (n’est pas Bruce Willis qui veut), il est temps d’agir, sans oublier de vous renseigner en amont !

Leave a Reply